Loading

Posts by collectif7

Le 7-7 d’avril 2016 : Gentil Garçon – Romain Moretto

Quand tu me bouches la vue avec ta bouche,
je n'ai plus de perspective. J'ai vue sur ta bouche.
Quand tu me bouches la vue avec ta bouche,
je veux te boucher la bouche avec ma bouche.
Et ça c'est une belle perspective.

 

Affiche 7-7 Gentil Garçon

Vidéo & poésie-performance
Durée : 45 minutes

Avec : Clara Vidal-Rosset et Romain Moretto

Graphisme : Romain Moretto
Communication : Sylvain Nocquard

 

Rendez-vous le jeudi 7 avril 2016 à 19 heures
Urbanalis, 4 rue du Pont des Tanneries, Dijon
Réservation obligatoire : https://www.weezevent.com/les-7-7-gentil-garcon

 

Le 7-7 de mars 2016 : La deuxième chambre – Renaud Diligent

Un jeune couple loue une chambre chez une vielle dame. Ils partagent avec elle : la cuisine, le salon, mais aussi ses états d'âmes…
Vont-ils la supporter plus longtemps ? C'est alors qu'un jour… le silence arrive.

 

Affiche 7-7 Deuxième chambre

Texte : Zbigniew Herbert
Traduction : Kinga Jouceviel
Mise en scène : Renaud Diligent
Son : Christophe Pierron
Avec : Anouk Vadot et Emmanuel Fleury

Graphisme : Romain Moretto
Communication : Sylvain Nocquard

 

Rendez-vous le lundi 7 mars 2016 à 19 heures
Urbanalis, 4 rue du Pont des Tanneries, Dijon
Réservation obligatoire : https://www.weezevent.com/les-7-7-la-2eme-chambre

 

Le 7-7 de février 2016 : Portrait de femme – Jeanne Dubois

Faire le point sur 67 années de vie de femme.
Comédienne, chanteuse, professeur de chant et….psychanalyste, à travers des paroles d'auteur(e)s célèbres ou pas, mis en résonance avec mon histoire.

 

Affiche 7-7 Portrait de Femme

Jeanne Dubois

En complicité avec Raphaël Patout, metteur en scène et directeur artistique de la Compagnie "La Chambre Noire" à Lyon.

Graphisme : Romain Moretto
Communication : Sylvain Nocquard

 

Rendez-vous le dimanche 7 février 2016 à 19 heures
Urbanalis, 4 rue du Pont des Tanneries, Dijon

 

Le 7-7 de janvier 2016 : Tu me tues, tu me fais du bien – Élisabeth Barbazin

"J'ai toujours pensé que l'amour se faisait à trois; un œil qui regarde, pendant que le désir circule de l'un à l'autre. la psychanalyse parle de répétition contrainte de la scène primitive. moi je parlerais de l'écriture comme troisième élément d'une histoire. d'ailleurs nous ne coïncidons jamais entièrement avec ce que nous faisons, nous ne sommes pas entièrement là où nous croyons être. Entre nous et nos actions, il y a un écart, et c'est à l'extérieur que tout se passe. Les personnages regardent en sachant qu'ils sont à leur tour regardés. Ils sont exclus et , en même temps, inclus dans "la scène primitive" qui se déroule une fois encore devant eux." Marguerite Duras

 

Affiche 7-7 Tu me tues

Proposé par : Elisabeth Barbazin

Au plateau : Julien Barbazin, Azyadé Bascunana, Pierre-François Doireau, Eve Ganot, Delphine Horviller,
Julien Jobert, Philippe Journo, Pearl Manifold, Benjamin Mba, Leyla-Claire Rabih.

Graphisme : Romain Moretto
Communication : Sylvain Nocquard

 

Rendez-vous le samedi 7 janvier 2016 à 19 heures
Urbanalis, 4 rue du Pont des Tanneries, Dijon