Le 7-7 de janvier 2016 : Tu me tues, tu me fais du bien – Élisabeth Barbazin

"J'ai toujours pensé que l'amour se faisait à trois; un œil qui regarde, pendant que le désir circule de l'un à l'autre. la psychanalyse parle de répétition contrainte de la scène primitive. moi je parlerais de l'écriture comme troisième élément d'une histoire. d'ailleurs nous ne coïncidons jamais entièrement avec ce que nous faisons, nous ne sommes pas entièrement là où nous croyons être. Entre nous et nos actions, il y a un écart, et c'est à l'extérieur que tout se passe. Les personnages regardent en sachant qu'ils sont à leur tour regardés. Ils sont exclus et , en même temps, inclus dans "la scène primitive" qui se déroule une fois encore devant eux." Marguerite Duras

 

Affiche 7-7 Tu me tues

Proposé par : Elisabeth Barbazin

Au plateau : Julien Barbazin, Azyadé Bascunana, Pierre-François Doireau, Eve Ganot, Delphine Horviller,
Julien Jobert, Philippe Journo, Pearl Manifold, Benjamin Mba, Leyla-Claire Rabih.

Graphisme : Romain Moretto
Communication : Sylvain Nocquard

 

Rendez-vous le samedi 7 janvier 2016 à 19 heures
Urbanalis, 4 rue du Pont des Tanneries, Dijon